17 / 11 / 2016

ART URBAIN : #NousSommesLaVille

street art
Apparu aux États-Unis dans les années 1970, l’art urbain constitue aujourd’hui un des mouvements artistiques les plus populaires aux mutations multiples et foisonnantes. Par le nombre massif de pratiquants et la visibilité relayée par des passionnés toujours plus variés, le graffiti et les diverses interventions artistiques dans l’espace public forment aujourd’hui un univers dense et hétéroclite. Au sein de ce qu’il serait plus simple de catégoriser comme un seul mouvement malgré les nombreuses terminologies, les critères d’appréciation et les motivations de chacun sont souvent assez différents : (re)contextualiser l’art dans le quotidien, le mettre à l’épreuve des « éléments », jouir d’une grande visibilité, concurrencer les signes dominants (institutionnels ou publicitaires), diffuser un message, jouer ou provoquer… Aujourd’hui, l’art urbain est à la croisée des chemins, balançant entre, d’un côté, un âge d’or magnifié de l’underground, de l’adrénaline des débuts, de l’informel et de l’illégal et, de l’autre, une popularisation immense, accompagnée de l’officialisation en marche. Nous proposons ici d’explorer la chronologie de ce mouvement pictural unique et d’esquisser l’analyse de son parcours depuis plus de quarante ans.