10 / 10 / 2012

 - Actualité

Denis Darzacq : Prix Niépce 2012

Denis Darzacq a été récompensé cette année par le plus ancien prix de photographie : le prix Niépce.

Denis Darzacq, « Hyper 16 », 2007, Série Hyper, 2007-2008, tirage chromogène numérique, 95 x 130 cm
Créé en 1955 et considéré comme le "Goncourt de la photographie", le prix Niépce  récompense chaque année l'œuvre d'un photographe français. Il a été cette année décerné à Denis Darzacq. Ce  photographe de l'agence VU a commencé sa carrière en suivant la scène rock française et en investissant les plateaux de divers longs-métrages, avant de travailler pour le quotidien Libération. Au début des années 90, il commence à développer son propre style et se met alors à exposer son travail. En combinant documentaire sociologique et mise en scène plasticienne, Denis Darzacq photographie des corps humains en lévitation dans des environnements saturés de nos quotidiens, comme les supermarchés (voir l'œuvre de la série "Hyper" qui fait partie de la collection de la Société Générale).
Dans sa nouvelle série intitulée “Act”, il s’intéresse cette fois à des personnes en situation de handicap et à des corps en souffrance. Il est moins question de performance physique que d'une interrogation complexe sur la place de la différence dans notre société.

Diane Charpentier

http://www.denis-darzacq.com