17 / 11 / 2012

 - Actualité

Yue Minjun

Exposition à la Fondation Cartier pour l’art contemporain

A cinquante ans, Yue Minjun est une icône de l'art contemporain chinois et fait partie des artistes les plus convoités de la nouvelle génération.

Yue Minjun, Happiness, 2007, Lithographie sur BKF Rives,  70 x 90 cm
Revisitant les codes du grotesque par une iconographie très pop et hantée de personnages au rire énigmatique, l’œuvre de Yue Minjun porte un regard ironique et désabusé sur le contexte social en Chine. Né en 1962 à Daqing, dans la province du Heilongjiang (nord-est de la Chine), c’est dans les années 1990 qu’il commence à définir son propre style ainsi que les contours de son principal sujet : le rire. Au lendemain des manifestations de la place Tienanmen en 1989, il est très vite associé au mouvement du « réalisme cynique ».
Gonflé d’humour acide, son travail puise largement dans les chefs d'œuvre de la peinture européenne afin de dévoiler l'anxiété contemporaine et la violence. Des figures paradoxalement rieuses soulignent par effet de contrastes l’atrocité de scène où elles sont insérées. Dans ses toiles, Yue Minjun s’inspire d’abord de ses amis pour se fondre peu à peu dans un seul et même visage, le sien, toujours figé dans un rictus hilarant. La collection de la Société Générale possède une édition de l’œuvre "Happiness" réalisée en 2007.
Une quarantaine de tableaux, mais aussi des dessins et des photographies sont visible à la Fondation Cartier qui lui consacre aujourd’hui une grande rétrospective.

Diane Charpentier

« Yue Minjun, l’ombre du fou rire », Fondation Cartier pour l’art contemporain (261, bvd Raspail, 75014 Paris - 01 42 18 56 50) ; exposition jusqu’au 17 mars 2013.