10 / 12 / 2012

 - Actualité

La photographie de paysage

La représentation du «paysage» est une notion récurrente dans l'histoire de l'art. Elle est devenue ces quarante dernières années une thématique majeure de la photographie contemporaine.

Thibaut CUISSET, Paysages de Corse, 1995, Cibachrome,  40 x 50 cm
En tant qu’art figuratif, l’art du paysage témoigne des fortes relations qu’entretiennent depuis toujours l’homme et la nature. Genre à part entière et identifié comme tel en histoire de l’art, le « paysage » connaît depuis les années 1970 un traitement de faveur de la part des photographes contemporains. En effet, à travers l’image photographique, les artistes vont envisager de différentes manières leur propre conception du paysage.
Thibaut Cuisset cherche à évoquer l'essence même du paysage. Il montre que le territoire n'a rien de figé, qu'il est le résultat de l'histoire et d'interventions multiples. Stéphane Couturier lui, photographie la construction et la déstructuration de la ville, et enfin Jean-Marc Bustamante ne cherche pas à représenter des paysages, mais en trace les contours.
Avec sa nouvelle exposition « Paysage-document », la galerie de l’Arsenal participe à un projet commun présenté à travers la France. Elle propose de s’interroger sur la notion de paysage issue de la convention européenne, en mettant en évidence les changements perceptifs de notre propre vision du paysage contemporain, et même plus loin, des codes de fabrication du paysage et de la notion d'image en tant que document. À voir en autres les photographies de Gabriele Basilico, Bernd et Hilla Becher, Thomas Ruff, Andreas Gursky et Sophie Ristelhueber.
 
Diane Charpentier
 
« Paysage-Document », Arsenal de Metz (3, av. Ney, 57000 Metz - 03 87 39 92 00 - www.arsenal-metz.fr) ; jusqu’au 6 janvier 2013.