11 / 01 / 2013

 - Actualité

Pierre Soulages

Du noir à la lumière

A plus de quatre-vingt-dix ans, Pierre Soulages est incontestablement le grand peintre du noir.

Pierre SOULAGES ,14 mai 1958, 1958, Huile sur toile, 96,5cm x 130 cm
«  L’outil n’est pas le noir, c’est la lumière ». Cette phrase de Pierre Soulages est au cœur même des préoccupations plastiques de l’artiste depuis la fin des années 70. Ce n’est pas le noir pour le noir qui l’intéresse mais la capacité et le pouvoir de cette couleur à faire surgir et à révéler la lumière dans ses jeux de matières et de textures. Chez lui, la couleur ne renvoie qu’à elle-même et au souvenir de ses premiers émois artistiques lorsqu’il réalise à l’âge de six ans un paysage de neige avec de l’encre de Chine pour révéler la blancheur du papier.
Né en 1919 à Rodez, en Aveyron, il reste très attaché à sa terre natale. Il a ainsi légué plus de 500 œuvres à la Communauté d’agglomération du Grand Rodez en 2005, dont 14 peintures très récemment, qui seront exposées dans le futur musée Soulages dont l’ouverture est prévue avant la fin de l’année.
Société Générale possède l’œuvre « 14 mai 1958 ». L’exposition au musée des Beaux-Arts de Lyon propose une trentaine d’œuvres récentes, réalisées entre 2000 et 2012, dont certaines sont encore inédites.

Diane Charpentier

« Soulages XXIe siècle », Musée des Beaux-Arts de Lyon (20, place des Terreaux, 69001 Lyon - 04 72 10 17 40) ; jusqu’au 28 janvier 2013.