18 / 01 / 2013

 - Actualité

LIU BOLIN

« L’homme caméléon »

Né en 1973 à Shandong, au sud de Pékin, Liu Bolin est connu dans le monde entier pour ses performances artistiques où il parvient à se dissimuler dans le paysage qui l’entoure.

Liu Bolin, Hide in the city, Paris- 03, 2011, photographie, 118 x 150 cm
C’est dans le contexte d’une Chine en pleine transformation, connaissant un développement économique important et une urbanisation frénétique que l’œuvre de Liu Bolin prend source.
Diplômé de l’Académie Centrale des Beaux Arts, il vit et travaille à Pékin depuis les années 1999. Le 16 novembre 2005, dans le cadre de la restructuration de la capitale en vue des Jeux Olympiques, il se fait exproprié de son atelier par les autorités chinoises qui rasent tout le quartier d’artistes de Pékin. En réaction, il décide de se camoufler devant les ruines de son atelier et de se prendre en photo. Commence alors sa fameuse série de photographies intitulée « Hiding in the City », où il dénonce les préjudices engendrés par le développement urbain sur les individus.
Mobilisant un large éventail de disciplines artistiques - sculpture, body art, happening, photographie - Liu Bolin pose seul devant l'objectif. Grâce à toute une équipe de peintres et de photographes qu’il dirige, son corps finit par être totalement englouti dans l'environnement.
En 2011, Liu Bolin a eu accès à la salle des coffres de la Société Générale et y réalisa deux performances uniques. A voir les œuvres « Hide in the city - paris 04 » et « Hide in the city - paris 03 ».
La galerie Paris-Beijing propose une exposition de ses toutes dernières photos ainsi qu’une sélection de sculptures récentes.

Diane Charpentier

« Liu Bolin - Hiding in the City », galerie Paris-Beijing (54, rue du Vertbois, 75003 Paris - parisbeijingphotogallery.com) ; jusqu’au 9 mars 2013.