16 / 05 / 2013

 - Actualité

Philippe Favier

Tout en noir

L’artiste français Philippe Favier construit depuis près de trente ans un univers étrange fait d'images trouvées, de papiers chinés et de divers matériaux. Il expérimente au fil des ans une grande diversité de supports et de techniques : des collages, de la gravure en passant par le dessin, l’écriture, le découpage et la peinture sur verre.

Philippe FAVIER, La légende d'Iflomène, partie III, 1986, Peinture et gravure à la main sur verre, 150 cm x 252 cm
Né le 12 juin 1957 à Saint-Etienne, Philippe Favier est diplômé des Beaux-Arts. Apparu sur la scène artistique au début des années quatre-vingt, il s’est immédiatement distingué des courants picturaux dominants - graffitiste, figuration libre, trans avant-garde - par sa verve de conteur, sa finesse d’exécution et son humour. La particularité de ses œuvres est qu’elles possèdent une minutie qui contraint le spectateur à s’approcher afin de mieux les décrypter. Plus que tout autre artiste, il travaille à partir de l’idée de séries. Ses séries peuvent venir de la forme, des médiums ou des techniques mais le plus souvent proviennent de la récurrence dans son œuvre de squelettes ou de crânes.
Il alterne l'emploi de supports parfois transparents, comme le verre, parfois opaques, comme l'ardoise ou le carton. A voir les quatre œuvres de la Collection : « La Légende d’Iflomène », « La Légende d’Iflomène, partie II », « La Légende d’Iflomène, partie III » et « La Légende d’Iflomène, partie IV ». L’exposition Philippe Favier est à découvrir à la Maison Européenne de la Photographie.

Diane Charpentier

« Philippe Favier, Noir… », Maison Européenne de la Photographie (5-7, rue de Fourcy - 75004 Paris - www.mep-fr.org) ; exposition jusqu’au 16 juin 2013.