08 / 12 / 2015

 - Actualité

De l'art sous le sapin: la liste de Noël de la Collection !

Acheter nos artistes pour Noël ? Rien de plus simple (même pour les collectionneurs débutants) avec cette sélection d’œuvres multiples, sérigraphies ou objets d'art en éditions limitées, et à prix très doux. Joyeuses fêtes !

Françoise Petrovitch Rougir

100 euros tout rond

 

Du 5 décembre au 31 janvier 2016, la Galerie des Multiples – un incontournable de l'édition limitée – vous attend au 17, rue Saint-Gilles à Paris avec sa collection d'oeuvres tirées à 100 exemplaires et cédées à 100 euros ! Inaugurée à la FIAC, cette initiative, baptisée 100%, s'ouvre à de nouveaux artistes à l'occasion des fêtes de fin d'année. Il sera ainsi possible d'acquérir les fragments picturaux de Stéphane Calais (Casa de Pilatos), la photographie Six élèves dans un couloir de Denis Darzacq et une carte postale fantôme envoyée par Lénine au Tsar signée Braco Dimitrijevic (Postcard). Tous fraîchement édités en 2015. Mieux vaut ne pas traîner.

 

Autre aubaine à 100 euros pour les amateurs de dérision, les Dolipran sérigraphiés de Gilles Barbier, vendus par l'Atelier marseillais Tchikebe via son catalogue en ligne.

 

Collection Françoise Petrovitch

 

Entrée dans la Collection en 2014, Françoise Petrovitch noie ses mélancolies dans l'aquarelle et les lavis d'encre. L'éditeur Prints, Things and Books by Artists (une filiale de la galerie Semiose) propose sur son e-shop un bel ensemble de sérigraphies de l'artiste française, notamment la série Rougir, débutée en 2005. Animaux et adolescents y conjurent leurs blessures intimes au moyen de la seule couleur rouge. Des éditions de 30 ou 40 exemplaires disponibles à partir 250 euros. Sans oublier un adorable plongeur en porcelaine de Limoges à 180 euros, et ailleurs, chez les très accessibles L'endroit Editions, des stickers espiègles à 20 euros.

 

Valérie Belin, Philippe Cognée et Bertrand Lavier chez Dilecta

 

Pour un budget plus conséquent, l'éditeur Dilecta commercialise trois des artistes de la Collection Société générale. On retrouve les derniers Super-Models en date de Valérie Belin, mannequins habitant un décor numérique multicolore (1200 euros, 25 exemplaires) et une édition limitée d'Echo, dessins circulaires que le peintre Philippe Cognée a réalisés pour Versailles (et leur aquarelle originale, pour 1200 euros). Emblématiques de la carrière de Bertrand Lavier, les sculptures Walt-Disney exhibent en format miniature leurs courbes voluptueuses et ludiques (3700 euros).

 

Cadeaux en vrac

 

Le CNEAI (à Chatou), dont on recommande le catalogue de multiples, semble apprécier particulièrement les peintres abstraits de la Collection : en version taquine (la série des Emprunts de François Morellet, déclinés en moins de 10 exemplaires) et/ou expérimentale (les motifs « après tremblement de terre » de Véra Molnar, dessinés sur ordinateur). A se procurer en urgence chez Prints, Things and Books – car beaucoup sont déjà épuisés – les Monsieur (Mr.) de Mathieu Mercier. Ces tests visuels pour myope et hypermétrope transformés par l'artiste en bonhomme restent toujours aussi sympathiques avec leurs sourires esquissés à l'aérosol (500 euros, 70 ex.). Quant à ce démystificateur de l'art qu'est Jonathan Monk, on croise ses appropriations un peu partout sous de multiples formes, chez Yvon Lambert Bookshop (l'ampoule Always the Same, Always Different), Florence Loewy (un drapeau au blason de Lawrence Weiner) ou Michèle Didier (un billet de 10 000 lires emprunté à Chris Burden). Et pour finir en beauté, une petite excursion chez nos amis danois de Niels Borch Jensen Editions qui proposent une sélection de gravures de l'Allemand Thomas Demand de qualité haut de gamme. Les contacter pour obtenir leurs prix.


Une récolte à compléter en allant faire un tour à SOON, le Salon de l'oeuvre originale numérotée, organisé à Paris, au Bastille Design Center, du 11 au 13 décembre.