http://collectionsocietegenerale.com/data/artiste_a0e33/fiche/4697/large_flanagan_abc28.jpg

Barry Flanagan

Date de naissance : 1941

Date de décès : 2009

Pays : Grande-Bretagne

Sculpteurbritannique né à Prestatyn, dans le comté de Flint, au nord du Pays de Galles.

Il fallait une certaine dose de courage, voire d’inconscience, pour se mettre à sculpter des chiens, des chevaux, des éléphants et des lièvres, bref tout un bestiaire incongru en plein règne incontesté de l’abstraction et du minimalisme. Pourtant, lorsqu’il prend part à la Documenta VII de Cassel, en 1982, Barry Flanagan n’hésite pas à exposer un lièvre de 2,75 mètres de long ! Et après s’être livré à de multiples expérimentations formelles sur le bois, le tissu, les cordes, le sable ou la pierre, il choisit le bronze, matériau noble et classique qui lui permet cette vraie subversion : le retour à une burlesque figuration animalière. Tout droit sortis d’une fable de La Fontaine ou d’un roman de Lewis Carroll, ses fameux « lièvres-bouffons » qui dansent, battent le tambour, serrent les mains ou réfléchissent dans des postures anthropomorphiques désopilantes lui valent la célébrité et deviennent sa signature. Adepte d’un humour très anglo-saxon autant que des préceptes du collège de Pataphysique d’Alfred Jarry (dont il est un membre autoproclamé), le sculpteur trouve, dans cette pratique assidue de l’absurde et d’un véritable anticonformisme appliqués à la sculpture, des « solutions imaginaires » à des questions artistiques bien réelles.

Photo : Carla Borel