/component/image/common/default/large_artist_generique.gif

Georges MATHIEU

Date de naissance : 27 / 01 / 1921

Date de décès : 10 / 06 / 2012

Pays : France

Georges Mathieu commence à peindre en 1942. À partir de 1944-1945, Georges Mathieu va dans le sens d’une peinture gestuelle. Il est le créateur et l’un des principaux penseurs de l’Abstraction Lyrique, confrontant d’ailleurs cette démarche à celle des tenants de l’Action Painting américaine. Dès 1950, il réalise ses premières peintures tachistes et commence à associer à ses peintures des titres inspirés de l’histoire de France.
 
Utilisant directement des tubes de couleur sans esquisse préalable, il peint librement ses toiles et entraîne ainsi la peinture dans un nouveau champ. Il révèle au public le processus de la création en peignant devant lui. Qualifié par Malraux de « calligraphe occidental », il se confrontera à la tradition japonaise lors d’un séjour au Japon en 1957 où il rencontre un accueil triomphal. 

Il se rend ensuite au Brésil, en Argentine, au Liban, en Israël, au Canada et dans presque tous les pays d’Europe. A partir de 1962, il prend conscience de l’un des devoirs majeurs de l’artiste envers la cité et tente de transformer son « langage » en « style ». C’est alors qu’il crée de nouvelles formes de meubles, des bijoux, donne des cartons de tapisserie pour la Manufacture Nationale des Gobelins, dessine des assiettes pour Sèvres. 

Dès 1985, s’opère un réel changement dans ses œuvres, tant dans la forme que dans le fond. C’est le « tournant cosmique » qui élimine la composition centrale, dernier vestige du classicisme, au profit d’une distribution des formes envahissant toute la surface de la toile.  Il décède le 10 juin 2012 à Boulogne-Billancourt. Son œuvre est actuellement présente dans au moins soixante-dix-neuf musées et collections publiques.