Menphis

Bertrand Lavier

Date : 2000

Support : Technique mixte

Dimension : 180 x 140 cm

Peinture acrylique sur miroir
© Adagp, Paris, 2007

Pendant les années 1970, Bertrand Lavier réalise des travaux photographiques, puis repeint des objets dans le cadre d’une réflexion sur la peinture. Il recouvre un piano, une fenêtre, un réfrigérateur ou un miroir d’une épaisse couche de peinture en reprenant la couleur originelle de l’objet. Le miroir de Lavier est recouvert d’une peinture métallisée qui opacifie la surface tout en lui laissant quelques reflets lumineux. La fonction du miroir est donc dénaturée, créant une expérience inusuelle pour le spectateur ; celle de ne plus retrouver son reflet et de faire face à l’inconsistance, au flou de l’identité.

Cette oeuvre a fait l’objet d’un prêt au musée d’Art multimédia de Moscou (MAMM) dans le cadre de l’exposition « Perspectives » du 25 avril au 25 mai 2014.
Fermer

Le guide

Autoditacte, Bertrand Lavier a fait du détournement d'objets le centre d'une pratique picturale axée sur l'interrogation du statut de l'oeuvre d'art. En émule des transgressions provocatrices de Marcel Duchamp, des ready-made, et des interventions ludico conceptuelles de Raymond Hains, il transforme les objets du quotidien, comme un réfrigérateur posé sur un coffre-fort rebatisé "sculpture sur socle'.
Le miroir de Lavier est recouvert d'une peinture métallisée qui opacifie la surface tout en lui laissant quelques reflets lumineux. La fonction du miroir est donc dénaturé, créant une expérience inusuelle pour le spectateur ; celle de ne plus retrouver son reflet et de faire face à l'inconsistance, le flou de l'identité.