Usine en Bourgogne

Anne Garde

Date : 1994

Support : Photographie

Dimension : 100 x 120 cm

Le regard d'Anne Garde est une manière de montrer un envers du monde occidental qui échappe et résiste à la globalisation, « une sorte de vérité somnambule » (Michel Nuridsany.) Architectures, villes, ports, usines, friches, bunkers, ponts, routes, intérieurs, nuits… sont des lieux de prédilection où ses interventions paradoxales par la lumière, les pigments de couleur et le feu expriment une tension lumineuse qui traverse aussi ses photographies noir et blanc. Cet univers de l’entre-deux est structuré par des installations monochromes qui sont la signature de l’artiste. En parallèle, les nouveaux mondes de l’Asie font partie active de son imaginaire qu’elle échange avec Laure Vernière, peintre et écrivain .

« Je cherche à éclairer ce qui est resté dans l’ombre. L’ombre du souvenir, l’ombre du refoulé, l’ombre de l’histoire… » AG
Fermer

Le guide