Noeud Grec

Jean-Michel Othoniel

Date : 2014

Dimension : 155 x 168 x 168 cm

Verre miroité, inox

Le Noeud grec de Jean-Michel Othoniel s’inscrit dans la série d’oeuvres que l’artiste réalise depuis 2008, des entrelacs de perles de verre soufflé. Il utilise ce matériau depuis 1993, créant un dialogue entre poésie, géométrie et abstraction de la forme. Le Noeud grec décline la forme du noeud borroméen chère à l’artiste. Cette sculpture offre une image multiple proche de l’anamorphose. Selon le point de vue, l’oeuvre dessine un Ɵ, un ɣ, un ɗ ou un ʋ, autant de lettres grecques utilisées en mathématiques financières. Véritable calligraphie en apesanteur, elle rappelle le goût de l’artiste pour les écritures.
Commandé pour le nouveau bâtiment de Société Générale, Le Noeud grec dialogue avec l’architecture dans laquelle elle s’inscrit, à l’instar des oeuvres réalisées dans l’espace public.
Fermer

Le guide

Le Noeud grec de Jean-Michel Othoniel s’inscrit dans la série d’oeuvres que l’artiste
réalise depuis 2008, des entrelacs de perles de verre soufflé. Il utilise ce matériau depuis
1993, créant un dialogue entre poésie, géométrie et abstraction de la forme. Le Noeud
grec décline la forme du noeud borroméen chère à l’artiste. Cette sculpture offre une
image multiple proche de l’anamorphose. Selon le point de vue, l’oeuvre dessine un Ɵ, un
ɣ, un ɗ ou un ʋ, autant de lettres grecques utilisées en mathématiques financières.
Véritable calligraphie en apesanteur, elle rappelle le goût de l’artiste pour les écritures.
Commandé pour le nouveau bâtiment de Société Générale, Le Noeud grec dialogue avec
l’architecture dans laquelle elle s’inscrit, à l’instar des oeuvres réalisées dans l’espace
public.